La construction bois

Récemment, une enquête a mis en évidence que ce type de construction a été malmené entre 2014 et 2016. Cela est notamment lié à la crise qui a sévi durant les années précédentes.

Des constructions innovantes

Les entreprises de ce secteur tendent à inverser la tendance en faisant preuve de réactivité, d’agilité, de créativité et d’ambition. Pour cela, elles axent leur réflexion de développement sur des segments porteurs ayant vocation à rendre les constructions plus performantes. Ces segments porteurs tournent autour de l’isolation thermique par l’extérieur et de l’extension-surélévation.

Techniques construction maison

A ce jour, on dénombre 5 techniques différentes. L’ossature bois (MOB) est utilisée à 82%. Quant au système poteaux et poutres, il représente 10% du marché. Alors que les panneaux massifs empilés ont une part de marché de 5%. Le roi des forêts massif a une part de marché de l’ordre de 2% et le colombage de 1%. Par ailleurs, certaines maisons sont construites en combinant différentes techniques. Toutes techniques confondues, en 2016, 10% des maisons construites relèvent de ce secteur.

La MOB est une évolution de la technique du colombage. Des montants et traverses de faibles sections constituent la structure. Entre ces éléments, un isolant est disposé. Cela forme les murs qu’il convient de recouvrir d’un revêtement intérieur et extérieur. La technique du lamellé-bois est particulièrement appréciée car elle permet obtenir des dimensionnement précis facilitant l’association à d’autres matériaux tels sur le béton ou l’acier. Quant au colombage, il ne se rencontre que dans certaines régions comme l’ Alsace, la Sologne ou la Normandie. Le constructeur a tendance à se tourner vers le poteaux-poutres pour proposer une maison contemporaine. Cela notamment car cette technique permet de disposer de grands volumes et de larges ouvertures. Pour finir, la technique du massif empilé se distingue des autres car elle est la seule à utiliser des éléments horizontaux.

Avantage de ces constructions

Ce type de construction a de nombreux avantages. Le premier qui nous vient à l’esprit est la longévité et la durabilité. Ces bâtiments à base de matériau naturel et biodégradable résistent très bien aux attaques biologiques. Par ailleurs, ces constructions ont une excellente capacité à absorber et restituer l’humidité de l’air ambiant. De plus, à l’édification, elles sont bien moins coûteuses que d’autres types de constructions.